Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2018 5 09 /02 /février /2018 15:06

Entre dix et quinze centimètres.
La Capitale est métamorphosée.
La circulation est au ralenti et l’excitation à son comble.
L’ambiance est électrique.
Plus rien ne va.

 

Et avec la neige tombent les diktats de la mode.
Vive le hors-piste.

 

Si quelques imperturbables ne changent rien à leurs habitudes vestimentaires et bravent les éléments en veste demi-saison (on les soupçonne d’avoir a minima investi dans un Damart), d’autres ne résistent pas à l’appel de la poudreuse et ont déballé les après-ski à l’annonce du premier flocon.

 

Dans ces moments météorologiques « exceptionnels », le fashion faux pas est toléré, accepté voire recherché. La neige avec les grandes chaleurs représentent une parenthèse enchantée où le bon goût est mis sur pause, débridant une créativité parfois insoupçonnée.

L’apparition de fourrures de tous âges, héritées ou simulées, portées en toute impunité par tous les genres, de la tête aux pieds réveillent nos instincts primaires de chasseur. On se dit qu’en ces derniers jours de soldes, il serait dommage de ne pas tenter sa chance et d’apprendre à tirer parti d’une occasion en or blanc pour assouvir cette envie de peau de bête (et de cheminée). Celle-ci n'étant plus réservée à la voisine octogénaire du deuxième ni au Mac Pimp, héros d’Iceberg Slim. Certains optent pour des solutions textiles high tech et les couleurs fluo qui vont généralement avec, histoire d’être repérables à cent mètres à la ronde, même aux heures de pointe dans le métro.

 

Il n’est plus question de respecter des codes sociaux mais de s’adapter à la nature avec les moyens du bord. Il y a quelque chose d’émouvant à exhumer de ses placards une écharpe pure laine tricotée et offerte par mamie il y a de cela des années, dont on n’a jamais réussi à se séparer, mais jamais portée car ne correspondant pas aux tendances du moment. A y regarder de plus près, aujourd’hui, elle pourrait passer pour une Missoni.

 

Entre deux fashion weeks, le spectacle continue dans la rue et nous sommes au premier rang pour apprécier l’avalanche d’ingéniosité des passants qui défilent sous notre nez comme un hommage vivant à Balenciaga.

 

On se dit alors, le carnaval approchant, qu’on serait tenté nous aussi de sortir le grand jeu par grand froid et de revenir à nos amours d’enfant de déguisement, quand notre premier réflexe est de vouloir nous fondre, encore et toujours dans le décor.

 

Let’s play.

Instagram Balenciaga

Instagram Balenciaga

Instagram Sophie Fontanel

Instagram Sophie Fontanel

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens