Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2018 1 25 /06 /juin /2018 17:16

Aux commandes pour parer aux regrets.

Sur une terrasse au soleil, un allongé.

 

Au comptoir, un expresso à nouveau

Pour tromper les heures sans sommeil.

 

Le Parisien pour espérer un alignement des planètes.

Des parisiennes nées en 2000 encore à la fête.

 

Leurs exploits fiévreux de samedi.

Leurs lèvres rouges, leurs mythos,

Leur aplomb, leurs excès en stéréo.

Avant minuit, j’étais au lit.

 

Au compteur, des journées,

Des semaines, des années passées,

Perdues dans les doutes et détours par une voie qui s’annonçait royale…

De toute évidence.

Tu danses ?

 

Histoire de famille.
Ne restent que les nuits à évacuer la bille.  

 

 

Demain, dès l’aube, le silence de la ville nous plongera dans une immense mélancolie.

A fleur de peau, il faudra résister à cette vague, à cette mélodie.

 

Créer de nouveaux repères, cette nouvelle vie.

Accepter cet ébranlement.

Et ce que cela demande,

Cette toute puissance, cette vulnérabilité infinie.

 

Accueillir ce corps, créer cette fraternité.

Il faudra nous trouver.

Entre animalité et nouvelle responsabilité.

Jouer double. Ne pas se diviser.

 

Que nous soyons à lui, il ne demandera rien d’autre.

Il ne sera plus à moi.

Il sera cet autre.
Et avec lui, nous renaîtrons une nouvelle fois.

Partager cet article
Repost0
Cha - dans café épiphanie

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens