Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2020 2 25 /02 /février /2020 10:50

Nos corps allongés sont de glace.

Sur l’oreiller, nos morts ont pris la place.

Tendus vers une nuit sans fin, nous vivons 

Avec pour seul rêve celui de dormir et d’avoir enfin un destin.

 

D’hier, on se serait bien passé.

Flippé par demain.

L’impression de connaître déjà la fin.

Et d’être passé à côté.

 

Attendre le printemps comme une seconde chance.

Chercher la lumière, compter les heures.

Découvrir la peau pour brûler d’envie,

En enfer ou au paradis, 

Nous finirons en poussière ou sous la terre.

 

De cette leçon à la con, nous ne retenons rien de bon.

De peur de souffrir encore, nous restons planqués sans raison.

 

Et nos morts de rire.

Et nos morts de nous rappeler à dessein, 

L’indécence de ne pas participer au festin.

E. Munch, Vers la forêt - actuellement au Musée Zadkine pour l'exposition Le rêveur de la forêt

E. Munch, Vers la forêt - actuellement au Musée Zadkine pour l'exposition Le rêveur de la forêt

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens