Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 12:57

Vitrine sur la 5e avenue
Promotion de la prochaine saison de la série Dexter


Super nouveau pouvoir.
Wonder Woman en mieux.
Ma vision s'est affutée. Tout est différent aujourd'hui. C'est un miracle.
Combien de temps cela va-t-il durer ?

Effet Donuts et Coke à volonté ?
Light (comprendre "Fat Free ") is prohibiden car comme le dit Paris de l'hôtel, "Diet Coke is for fat girls", YES Paris, you're right. Qui a peur de sept pauvres malheureux morceaux de sucre dans un verre de 25 cl ?
Hein ! Chochotte.
 
Come back dans la ville des Lumières plus que réjouissant, la nuit blanche n'arrangeant rien à ce feeling chauvin.
Car, you have to explain me for example, pourquoi NYC est réputée pour être cette ville insomniaque
quand pas à une, pas à deux mais à maintes reprises (of course more three times),
nous nous sommes retrouvés dans des famous restos de Manhattan, next to the door - ready to go
et si gentiment demandé, à 23h00 - autant dire le début de soirée.

Inutile dans ces conditions de préciser que nous n'avons rien arrangé à la réputation des Frenchies,
manifestant notre incompréhension à une telle situation qui apparaissait aux yeux des autochtones
somme toute normale, ces mêmes ayant d'ailleurs désertés les lieux depuis belle lurette
pour rentrer aux bercails avant de se transformer en citrouille pour l'occasion.
Oui, car en de pareille situation, lorsque vous n'étes pas alertés par cette habitude qui semble incongrue
au regard du fantasme véhiculé sur Big Apple, vous devenez parano illico et vous développez
un sentiment d'injustice voire de persécution - ne faisons pas les choses à moitié - croyant même décrypter
de l'inhospitalité à votre égard de la part des propriétaires des lieux et autres serveurs. 

Conclusion de cet épisode après discussion et analyse : NYC et ses habitants sont des gens comme vous et moi. Amazing, doesn't it ?
So, tout apparait plus clair et plus limpide depuis.
Effet libérateur de ce trip de l'autre côté de l'Atlantique.
Rien n'est comme ici, tout est comme ici, be what you want to be and enjoy !

Baudrillard me fusillerait sur le champ pour avoir écrit ces dernières lignes s'il était encore vivant.
Oui, Jean, tu as raison. OK, OK.
Mais laisse-moi une seconde ne pas culpabiliser d'être le produit de mon époque et de me plaire un instant dans cet environnement post-moderne dirigé par la dictature de la consommation.

Dès demain, je reprends mon costume de rabat-joi(s)e. 
Promis. Juré.
Craché.



Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens