Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 14:07


L'occasion était trop belle.
My favorite movie FAME, celui qui m'a fait découvrir et aimer NY était à l'affiche lors de mes vacations in Big Apple (et si délectable, le fait qu'il ne sorte sur les écrans français qu'en octobre - une éternité, en somme).

L'occasion donc de vivre un rêve éveillé et aussi (surtout) de faire mon intéressante de retour à Paris.

Or, I don't know why, enfin si en fait, je n'ai pas eu envie de casser la magie au vu du trailer de ce remake.
Aux premières images, tout transpire l'eau de rose, les bonnes intentions dégoulinantes, le teenmovie, le truc à la guimauve, trop propre, trop beau.

Je m'insurge et j'ose déclarer ici-même que Fame, le vrai, l'unique est tout le contraire.
Loin de moi l'idée de faire une version commentée du film original et d'imposer une vision de midinette qui joue "le masque et la plume", mais Fame c'est plus que quelques jeunes sortis de la Star Ac, lookés comme dans un clip de Madonna qui croient pouvoir se passer d'études sérieuses pour gagner leur vie et dont le seul objectif est de faire la couv de Fan 2.

OK, j'admets que j'exagère et que je fais preuve de mauvaise foi, car n'ayant pas vu la version 2009, je devrais par éthique, m'abstenir de la désinguer. Mais, j'enrage à l'idée que l'on puisse bousiller l'original et que les nouvelles générations ne connaissent qu'une pâle copie.
La preuve que le film de 1980 risque de passer à la trappe : l'épreuve de feu de la recherche sur Youtube.
En tapant juste "Fame", on ne trouve plus que des images du remake.

C'est injuste.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens