Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 11:08
julian-casablancas-3-sony-music-jpg_236624.jpg

Avec sa gueule d'ange, ses mauvaises manières (supposées), cette voix à tomber,
il ne m'en fallait pas davantage pour tomber sous le charme.
Et en plus il chante Noël !


Le rêve !
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 20:08
tumblr_ktw5btfuG11qz7lxdo1_500.jpg

Entre elles, entre nous.
Trouver l'équilibre entre sincérité, tendresse, quelque jalousie (humaine) et une pudeur de l'intime.
Leur peau, leurs fesses, leurs gestes sont les miens.
Elles sont moi. 
Je suis elles.

Différentes, arrogantes car fières dans cette adversité contre nous-mêmes.
Femmes enfants de cette libération sexuelle, paumées entre un prince charmant qu'on sait être un mythe
et l'orgueil d'y arriver sans personne, pas même celui pour qui on se damnerait.

Elles sont moi.
Je suis elles.

Dans les silences surtout.
Dans une connivence fragile et féroce.
Dans l'hystérie d'une musique décrétée pour filles.
Une ivresse délectable avec des bulles.
Une angoisse dont on se joue, à l'eau salée.

Entre elles et moi.
Les petits plats dans les grands.
Dans un cocon de décompression.
Dans une caverne de lumières, avant la neige.

Entre elles et moi...
Partager cet article
Repost0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 16:21

Eux

Cette retenue, cette pudeur.
Ce qu'ils cachent sans le savoir.
Ce qu'ils vivent, à notre discrétion.
Cette distance jamais franchissable.
Ce pourquoi, sans jamais me lasser, les regarder se soûler dans une épaisse fumée de tabac et de papier.
Ne jamais en être, pas du même sexe.
Respirer les restes et se faire oublier.

Ils se consument.
Et leurs belles gueules en prime.
Et Anthony Quinn.


 
Partager cet article
Repost0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 18:44

Il a neigé...

Un geste.
Une simplicité.
Une nostalgie pleine de douceur.
Les mains glacées.

Louis Lumière...magique

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 18:02
Déclaration honteuse et ridicule d'une Secrétaire d'Etat à la famille et à la solidarité.
Lamentation sur le niveau d'intelligence de nos gouvernants.
Interrogation sur les enjeux de tels propos sur les "jeunes musulmans" à l'heure d'un débat controversé et mal dirigé.
Le feu aux poudres ?
J'enrage.
On me taxe de sensiblerie, de réduire le problème, d'être idéaliste et naïve.

Réduction du problème au plus petit détonateur commun.
J'enrage.

Est-ce si hasardeux, dénué de personnalité, de vouloir être tout à la fois, de ne pas choisir, d'oser et d'aimer les opposés sans qu'il n'ait de logique, de légitimité ? A l'heure de la globalisation, n'était-ce pas là le pari, l'abolition des frontières ?

Ne puis-je pas comprendre YAS car je ne parle pas arabe ?


Ai-je besoin de savoir ?

Ne puis-je pas apprécier le flow de Booba car je n'ai pas grandie dans une cage d'escalier de Boulogne ?
Devrais-je aimer Marc Lavoine car je suis ce que l'on peut appeler, une jeune fille bien comme il faut, clouée sur la sacro-sainte voix toute tracée de la respectabilité...

En apparence.

*Arabology, Yas produit par Mirwais, l'album de l'année 2009...Une vraie bombe.

0600753173312

 
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 12:59
tumblr_kudkm9WOFs1qz7lxdo1_500.jpg

Au sommet d'un rêve de luxe, escaladé dans la pénombre la plus complète et feutrée.
Derrière les vitres, la plus belle avenue du monde illuminée.
En sourdine, la nuit tombe sur Paris et nous perdons tous nos repères dans une totale confusion.
Nulle improvisation pourtant, guidés par la dernière technologie.
A la pointe, branchés et accompagnés.
Le mystère n'en est pas plus dévoilé.
Un parcours réfléchi que l'on entame avec une timidité amusée.
Le ciel est à nos pieds, il n'y a plus qu'à pousser la porte et y plonger la tête la première.
Passage vers une dimension enfouie, lointaine...
Découvrir la sensation de la cessité, éblouis dans une chaleur de nouvelle boucherie héroïque.
Réchauffer les murs, suivre leur courbe et les recouvrir d'une caresse.
Pénétrer dans un brouillard glacial pour matérialiser des bruits trop communs...

Une expérience vécue à l'Espace culturel Louis Vuitton, à travers l'exposition "La confusion des sens".

Jusqu'au 10 janvier 2010.

Un luxe comme je les aime.
Partager cet article
Repost0
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 15:56
Impatiente...
Dans la course.
Pinceaux emmêlés.
DFA Party ce n'est pas demain - 11 décembre - mais the next week...le 18 (quotas Toubon éclaté...déformation professionnelle, ça me donne un charme fou, cet accent à couper à la scie sauteuse).

Description
DFA / Mein Disko PARTY

Justin Miller (DFA-NYC)
Jacques Renault (Runaway - DFA/Rekids)
Vincent Vega (Mein Disko)

Entrée Libre
au Scopitone, 5, av de l'Opéra 75001
à partir de 20h et jusqu'au bout de la nuit
(Pour l'occasion, le Scopitone ouvre ses portes jusqu'à 6H00 !!!)

Jacques Renault, comme son nom ne l'indique pas, est un New-Yorkais Lower East Side pur jus... Moitié du duo électro Runaway, producteur, dj extraordinaire, ré-editeur, remixeur pour Wurst, Rekids, DFA, Chinatown, Italians Do It Better, RVNG, etc... Il est devenu sans qu'on l'ai prévenu, une des figures phare de la big apple. Il viendra nous donner un aperçu de ce que pouvait être leur déjà mythique résidence "205 Tuesday" déjà avec Mr Miller...
http://www.myspace.com/jacquesrenault

Justin Miller est le label Manager / bras droit de James Murphy, au sein de DFA Records... Il reçoit tout, entend tout, et sélectionne tout avant tout le monde. Il passera donc les disques qui sortiront l'année prochaine chez DFA, ceux qui auraient pu sortir, et même ceux qui ont été produit en 77 (les empêchant ainsi de sortir chez DFA). Il fera comme il en a l'habitude... Classe.
http://www.myspace.com/killerjmiller


contact Vincent Vega

dfa_18_dec_09.jpg





















Confusion des semaines, le temps file. je n'ai pas d'excuse.
Pour la peine, Paraone sera au Social Club demain soir, le 11 décembre.
Cette fois, c'est béton.

Attention néanmoins, ne prenez pas cette fâcheuse habitude de vous rencarder ici sur le programme des nuits dans notre belle contrée, loin d'être la billeterie FNAC, je n'ai aucune légitimité à jouer les Paris dernière....

Si vous saviez....
Partager cet article
Repost0
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 23:55
A l'heure qu'il est, entre l'option raisonnable de se coucher pour profiter des heures qui comptent double et l'envie de s'enfuir au volant d'une caisse qui ne craint plus les manoeuvres pour entrer dans les clous, je divague et encore plus aisément avec une BO comme celle-ci...

http://www.myspace.com/killerjmiller

Il y a des musiques que l'on écoute que dans le noir, éblouie par les pleins feux d'un bolide qui fonce et arrive sur nous à la vitesse de la lumière.
Des musiques sur lesquelles, on ressort sa garde-robes et son gloss...
Des musiques que l'on voudrait sans fin.

Biolay et Mastroiani avaient essayé avec Home...mouais, et dieu sait si j'aime Benjamin...

Mais je suis davantage de cette école :


Si cela vous dit, RDV vendredi soir à partir de 20h00
au Scopitone, 5 avenue de l'Opéra dans le 1er arrondissement de Paris

Avec : 
Justin Miller (DFA-NYC)
Jacques Renault (Runaway - DFA/Rekids)
Vincent Vega (Mein Disko) 

http://www.myspace.com/meindiskoclub

Have a nice dream
Partager cet article
Repost0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 00:32
Un moment de grâce, un énième signe de cet amour.
Juste entre lui et moi.

Fin d'après-midi pluvieuse.
Paris en décembre.
Une braderie de la mode pour la bonne cause.
Moi qui n'en attends rien, dans ma période "je ne consomme pas donc je suis", réaction à un passage éclair dans un grand magasin la veille, furie hystérique et collective annonçant l'arrivée du divine enfant déjà sale môme, déjà pourri gâté.

Entrée médusée donc, face à une scène digne d' une "boucherie héroïque" où les êtres décharnés, dans une chaleur étouffante, dénués de cette pudeur toute culturelle, s'arrachent les derniers trophées d'une mode passée.
Bon soldat, je m'engage dans un combat perdu d'avance, résignée et esseulée quand, derrière un bataillon de femmes enragées, j'aperçois ce pour quoi je n'ai jamais cessé de me battre :
- deux jupes Yves Saint Laurent rive gauche qui, après essayage, cela ne fait aucun doute, ces objets de désir ont été créés pour moi par la main de Dieu, l'homme qui a donné le pouvoir aux femmes. Le prix de ces acquisitions n'en étant que plus jouissif, je me permettrai de le taire, ne voulant provoquer aucune haine à mon égard chez mes lectrices assidues.

Et après, vous voudriez que je me fourvoie chez le suédois pour une petite culotte Rykiel avec des paillettes ?

Vous n'êtes pas sérieux ?



 
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 14:41






Il est jeune, doué, photographe.
Matthieu Gadoin ou l'expression d'une force subtile et agile.
Sa dernière exposition en atteste (photos).
Le goût de la lumière, des traits des visages, du grain de peau.
Une spontanéïté déjà pleine de maîtrise.
A voir. A suivre...


 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens