Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 14:45

Un chignon fait à l'arrache avec une épingle à cheveu rescapée d'un naufrage au fond du sac, un tee-shirt, relique des années collège et un legging en coton, version Madonna Recherche Susan désespérément, j'avais réuni et revêtu le parfait équipement pour me présenter à la barre, complètement inconsciente des risques encourus et flippée comme le jour de ma rentrée au CP.

Je le jure.

La première apparition en entrant dans les vestiaires, fut celle d'une enfant à peine plus âgée que Billy Elliot, tout droit sortie de Martine, petit rat de l'opéra. Elle était parfaite, j'étais décomposée.

Avant même de pouvoir imaginer renoncer à cette expérience face à ce mirage qui n'en était pas un, je fus rejointe par d'autres masochistes majeures et débutantes, en mal de sensations, arborant des tenues aussi peu académiques que la mienne. Toute une génération élevée à Fame et Flash Dance profitant de la fin de l'été pour vivre l'aventure en tutu. Je ne pouvais que me réjouir. J'avais du renfort pour me camoufler dans le groupe et noyer l'impression de ridicule dans le regard nerveux de mes nouvelles camarades.

Passée l'épreuve des présentations avec le professeur et la question qui tue :

"Avez-vous déjà fait de la danse ?"

"Heu, petite, je suppose..."

"Vous n'êtes pas sûre ?"

"Oui, enfin c'est que c'était il y a très longtemps."

"Je vois."

"..."

je me retrouve à réapprendre à compter jusqu'à huit, à me promener sur un pied et à enchaîner les pas de bourrée, concentrée et sobre comme jamais.

J'ai dix ans, je sais que c'est pas vrai mais j'ai dix ans face à cette glace, au milieu des autres filles, dans les mains du maître. C'est un sentiment étrange que celui de revivre son enfance, des années après, en cadence et sans regret.

Ca valait bien un coup de pied au cul.

Panpan tutu
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens